Trois effets néfastes des réseaux sociaux sur leurs utilisateurs

réseaux sociaux

Il est vrai que les réseaux sociaux occupent aujourd’hui une grande place dans notre quotidien. Cependant, des études scientifiques ont prouvé qu’ils entrainent des effets négatifs sur la santé psychologique des utilisateurs. Certains réseaux sociaux comme YouTube permettent à l’utilisateur de bénéficier de conseil et de soutien à travers des tutoriels et vidéos instructives. Mais la plupart des réseaux sociaux utilisés au quotidien ne sont pas vraiment aussi bénéfiques et sont même néfastes. A travers cet article, on vous informe sur quelques effets indésirables de l’utilisation des réseaux sociaux.

Créer une certaine dépendance

De nos jours, les réseaux sociaux occupent totalement notre quotidien. Au réveil, la plupart des gens ouvre leur Smartphone juste après avoir ouvert les yeux. Au bureau, dans la rue ou dans le bus, beaucoup de personnes ont les yeux rivés sur le smartphone. Il a été prouvé que beaucoup de personnes ressentent un manque quand elles ne sont pas connectées. La raison est que la dépendance est déjà présente. Vous faites peut-être déjà partie de ceux qui sont accro, comme d’autres utilisateurs partout dans le monde. Alors si vous en êtes conscient, il est temps de décrocher car cela peut véritablement conduire à une dépendance semblable à une drogue.

Entraîner un trouble de la personnalité

Avec le partage de photos sur les réseaux sociaux, on peut facilement avoir des doutes sur notre image. Lorsqu’on est face à une image démontrant la beauté ou le bonheur des autres, on peut facilement se remettre en question et cela affecte le mental. Chez les jeunes, on peut même rencontrer un trouble de personnalité et ainsi des troubles psychiques. On veut juste renvoyer une belle image de soi pour être apprécié et aimé. Et souvent, on se cache derrière cette image qui est fausse. En effet, les photos sur les réseaux sociaux peuvent vous entrainer à penser que vous n’est pas à la hauteur.

Causer une dépression

Ces dernières années, des études ont démontré que le taux de dépression a augmenté considérablement de 70%. Et que cette croissance est principalement causée par les réseaux sociaux. Ce sont surtout les jeunes qui sont les plus concernés. Des rapports ont prouvé que les jeunes passant leur temps sur les réseaux sociaux ont tendance à avoir une santé mentale fragile. Certains d’entre eux sombrent même dans la détresse psychologique pour des raisons affectives et peuvent avoir des envies de suicide.

Related posts

Leave a Comment