Reconnaitre et traiter l’hyperactivité chez un enfant

Hyperactivité chez l'enfant

Un enfant turbulent n’est pas forcément atteint par la pathologie de l’hyperactivité. Il faut savoir que l’hyperactivité est un trouble du comportement qui associe, déficit de l’attention et de la mémorisation. Dans plusieurs cas, des problèmes de coordination et de perception sont également observés chez les enfants hyperactifs.

Les traits caractéristiques de l’hyperactivité

Les enfants sont pour la plupart des êtres agités, ce qui ne signifie cependant pas qu’ils sont tous hyperactifs. Ce trouble du comportement peut mettre en péril l’avenir scolaire et professionnel de l’enfant s’il n’est pas décelé et traité à temps.

  • Les symptômes de l’hyperactivité

Divers signes peuvent cacher l’existence de l’hyperactivité chez un enfant. Ils sont cependant difficiles à identifier, car la plupart des enfants agissent de la même manière. Il faut savoir que jusqu’à maintenant, les garçons sont plus susceptibles d’être atteints de l’hyperactivité que les filles. L’enfant atteint par ce trouble du comportement aura du mal à se concentrer sur une chose. Que ce soit en classe ou dans la vie courante, l’enfant sera souvent dissipé et se distraira facilement. Cette situation occasionnera des difficultés pour l’appréhension des cours et des jeux en général, et du langage et de la précision dans les gestes plus précisément. L’enfant hyperactif aura des réactions violentes dans la majorité des cas. Un enfant hyperactif est incapable de rester tranquille et sera associé au plus faible de sa classe, car il se trouvera souvent en échec au niveau scolaire.

  • Un traitement personnalisé pour chaque cas

En tant que trouble du comportement, l’hyperactivité doit être traitée en priorité chez un psychologue. La pédopsychiatrie permettra de retracer les raisons qui ont amené l’enfant à se comporter de telle ou de telle manière. Une consultation psychologique de l’enfant permettra d’affirmer par un diagnostic professionnel que l’enfant est belle et bien hyperactive ou non. La psychologie permettra notamment à inculquer à l’enfant les attitudes à adopter face à une situation. La thérapie facilitera la réduction des pertes d’attention et aiguisera la réflexion de l’enfant pour combattre les effets de l’hyperactivité.  Il faut retenir que cette pathologie peut se manifester de diverses manières chez les enfants ; une visite sur https://www.psychologue-schaerbeek.be permettra aux parents de mieux comprendre ses symptômes et d’agir en conséquence.

Une réorganisation de la vie de l’enfant

Tous les parents rêvent d’avoir un enfant sage, qui réussit ses études et surtout qui reste en bonne santé. Un nouveau mode de vie est cependant à adopter pour favoriser la guérison d’un enfant hyperactif. Les parents jouant un rôle très important dans cette procédure.

  • Combattre l’hyperactivité pas à pas

L’attention d’un enfant hyperactif est très réduite, il est donc inutile de lui répéter plusieurs fois les directives en un seul moment. De plus s’énerver contre l’enfant n’est ni bon pour le parent ni pour les sentiments de l’enfant, qui se sentira bon à rien. Le mieux est de lui parler calmement en lui signifiant les consignes une à une et de l’accompagner. Il faudra alors répéter et rappeler en cas de besoins les directives, en l’aidant les accomplir. L’enfant s’habituera plus facilement à l’écoute et à l’attention, et pourra par la suite agir par lui-même sans besoin de suivi. Tous les autres traitements qui seront appliqués à l’enfant hyperactif devront à peu près se faire de la même manière.

Related posts

Leave a Comment