Les méfaits des écrans sur le cerveau

méfaits des écrans

Avec l’évolution de la technologie, on passe de plus en plus de temps devant un écran. Que ce soit une télévision, un ordinateur ou un simple téléphone qui parait inoffensif, les écrans on plusieurs méfaits sur le cerveau. Pour prévenir ses lecteurs, cet article en citera quelques-uns. Il donnera quelques raisons de faire plus attention à notre santé psychologique et cérébrale.

Les dangers que représentent les écrans pour les jeunes et les enfants

Il a été prouvé que les enfants et surtout les jeunes passent en moyenne 7 heures devant un écran, parfois même plus. Cela représente un véritable danger sur leur santé visuelle mais surtout cérébrale. Le premier méfait est que ces jeunes souffrent dangereusement de trouble relationnel dû au temps considérables qu’ils passent hors de la vraie vie. C’est aussi la principale cause de leur paresse. De plus, un enfant qui n’a pas eu le temps de courir, dessiner, culbuter comme le fait un enfant normalement aura plus de difficulté à apprendre. D’un point de vue psy à Anderlecht, ceux qui passent plus de temps devant un écran ont plus de chance d’être inattentifs, anxieux voire dépressifs. Les jeunes tout comme les adolescents et tout particulièrement les enfants peuvent de ce fait être agressifs. D’ailleurs, l’addiction aux jeux vidéo est aujourd’hui reconnue par l’Organisation mondiale de la santé comme étant une maladie. Une étude prouve que la sur stimulation à travers les écrans peuvent aller jusqu’à affecter le développement de passions, ce qui peut être un frein dans l’avenir et la carrière des jeunes. Les écrans sont en effet accusés de compromettre le développement cérébral des enfants s’y exposant trop tôt et trop fréquemment.

En quoi les écrans peuvent transformer un cerveau ?

Tout d’abord, les écrans perturbent énormément le sommeil. De ce fait, ils épuisent le cerveau et ne le permet pas de se reposer suffisamment. La luminosité des écrans, les tremblements d’image tout comme les fluctuations d’éclairage ont un énorme impacte. Rien qu’en prenant comme exemple la lumière bleue des écrans LED, l’hormone de régulation du sommeil « mélatonine » s’inhibe.

Les écrans modifient également la mémoire. Comment et pourquoi ? Lorsqu’on ne se souvient pas de quelque chose par exemple, on a tendance à checker le smartphone ou aux données dans les ordinateurs au lieu de faire appel à notre propre mémoire, à croire que c’est devenu automatique. Le rapport à la mémoire s’est modifié à cause de ces écrans.

Les personnes qui passent un temps considérable devant un écran sont surtout sujets de divers maladies et de troubles de comportement comme l’hyperactivité, la dysorthographie, le manque de concentration et bien plus encore.

D’une manière ou d’une autre, les écrans font partie de nos vies. Ils ne représentent un danger que lorsque qu’on s’y expose trop. Il ne faut pas forcément incriminer un écran d’être nocif, il ne l’est que lorsqu’on se laisse faire.

Au cours de la vie, le cerveau change et se façonne en fonction de ce avec quoi on le nourrit.

Related posts

Leave a Comment