Gérer l’anxiété et inquiétudes face aux changements au cours de la grossesse

grossesse

Au cours de sa grossesse, une femme connaîtra des changements psychiques. Ces bouleversements sont causés par des modifications par rapport aux taux des hormones qui changent l’intensité de certaines émotions. Ils sont aussi dus aux transformations rencontrées dans la vie quotidienne de la future mère et aux différentes peurs qui surgissent à la pensée de l’accouchement et autres préoccupations concernant ce dernier. Les sentiments les plus connus sont l’anxiété et l’inquiétude.

Les changements rencontrés par la femme

En général, la période de grossesse est divisée en trois trimestres. Le premier et le dernier sont les plus riches en émotion. En effet, au début de la grossesse, la femme est submergée de sentiments dont surtout la joie et la peur qui sont des impressions divergentes. C’est pourquoi l’anxiété et l’inquiétude peuvent prendre place facilement. Ce stade est surtout intense s’il s’agit du premier enfant. Des signes externes d’anxiété et inquiétude peuvent aussi être détectés : nausées, des troubles d’appétit, fatigue anormale … Le deuxième trimestre se passe le plus souvent bien. La mère commence à connaitre de vrais changements physiques. Toutefois, elle est plus épanouie parce qu’elle accepte de vivre avec toutes ces transformations. L’anxiété revient ensuite au troisième trimestre où des inquiétudes sur la santé du bébé, sur les capacités à devenir une bonne mère, sur l’accouchement surviennent. D’un point de vue général, l’existence de ces sentiments est tout à fait normale. Toutefois, s’ils deviennent intenses, la solution serait de trouver un psychologue à Forest. Une mauvaise gestion peut entraîner des conséquences sur le fœtus ou le bébé. Il faut se souvenir que la mère et le bébé sont intimement liés durant la grossesse que ce soit au niveau émotionnel ou physique. L’aide d’un psychologue serait alors la bienvenue pour assurer la santé du bébé et de la mère.

Les conséquences des troubles et le traitement

Les troubles psychiques peuvent entraîner des conséquences graves sur la santé de la mère, du fœtus ou du bébé. Effectivement, cet état d’anxiété exagéré est souvent à l’origine d’une grossesse prématurée chez la femme enceinte. À la naissance, le bébé peut aussi présenter des problèmes de santé comme une malformation congénitale, un poids anormal … au niveau physique. Par rapport à son psychique, il peut présenter des troubles comportementaux. De même, ces troubles peuvent se développer encore plus chez la mère s’ils ne sont pas traités à temps. La méthode la plus sûre pour apprendre à gérer ses émotions durant la grossesse est la consultation d’un psychologue. En effet, les thérapies vont permettre de connaître la source des inquiétudes ou l’anxiété. En la cernant, il sera plus facile de trouver les solutions adéquates pour que la mère apprenne à mieux maîtriser ses sentiments. De plus, il s’agit d’un traitement plus sain pour la santé du bébé et de la mère. Les médicaments doivent être un moyen de derniers recours. Il existe cependant des médications fabriquées spécialement pour aider les femmes enceintes qui connaissent ce problème. Dès que les troubles anxieux deviennent intenses, il faut penser à voir un médecin ou un psychologue. Plus tôt la femme est traitée, plus tôt elle et son bébé se porteront bien.

Related posts

Leave a Comment