Conseils pour surmonter le tabagisme

Vous souhaitez arrêter de fumer mais vous ne savez pas comment faire ? Cela est tout à fait possible avec une bonne motivation et en suivant une méthode efficacement élaborée. Voici donc quelques astuces pour vous aider à réussir votre sevrage sans difficulté.

Faites-vous une raison

La principale question que vous devez vous poser concerne les raisons pour lesquelles vous souhaitez arrêter de fumer : est-ce parce que vous êtes enceinte ? Est-ce pour vos proches ? Est-ce pour votre santé ? Lorsque vous creuser sur la question, vous allez sans doute trouver une raison qui vous touchera plus que les autres. La garder en tête sera une source de motivation pour vous.

Fixez votre date d’arrêt

Une fois que vous avez fini de faire le point sur les raisons qui vous motivent, vous devez ensuite fixer votre date d’arrêt et éviter toute reprise de cigarette même pour une seule bouffée. Il ne faut pas faire les choses à moitié ! Cela vous évitera de remettre au lendemain votre traitement et vous laissera aussi le temps de planifier l’arrêt en question.

Listez les avantages du sevrage

Faites une liste des inconvénients du tabagisme et des bénéfices de son arrêt pour pouvoir vous motiver pour votre sevrage.

En ce qui concerne les inconvénients, soulevez par exemple les effets néfastes du tabagisme : il peut causer la mort et provoquer de graves maladies telles que les cancers du poumon, de la gorge, de la bouche, des lèvres, du pancréas, des reins, de la vessie, de l’utérus, de l’œsophage. Il peut aussi occasionner des maladies cardiovasculaires telles que l’infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux, l’artérite des membres inférieurs, anévrismes, ou encore l’hypertension artérielle.

En ce qui concerne ensuite les bénéfices de l’arrêt, vous pouvez vous servir d’une incitation financière en calculant les économies réalisées. Cela pourrait jouer grand sur votre motivation. Vous pouvez en effet mettre de côté l’argent économisé lorsque vous n’achetez pas vos cigarettes (à 8,50 € en moyenne le paquet, vous pouvez économiser 255 € par mois d’économies si vous en fumiez un par jour).

Identifiez les situations à risque

Certaines situations ne sont pas favorables à votre sevrage. Le tabagisme n’est pas seulement une question de dépendance physique, il peut s’agir également d’une dépendance psychologique. Pour pouvoir arrêter de fumer, faites en sorte que votre environnement ou votre entourage ne soit plus une source d’incitation pour vous. Pour cela, débarrassez-vous de toutes les cigarettes, briquets et cendriers de votre maison ou à votre bureau. Evitez de fréquenter des zones pour fumeurs pour les premières semaines et demandez aux autres de ne pas fumer en votre présence. Occupez-vous l’esprit et faites recours à des activités de diversion comme vous promener, faire du sport, boire de l’eau, mâcher un chewing-gum, pour n’en citer que quelques-unes.

Recours aux substituts nicotiniques pour pallier au manque

Utilisez les substituts nicotiniques pour atténuer les symptômes de manque tels que l’irritabilité, la nervosité, l’angoisse, la dépression, les problèmes de concentration, les troubles du sommeil, la prise de poids, etc. Il s’agit de patchs, de gommes, de pastilles ou encore de chewing-gum Ces substituts permettront de multiplier par deux vos chances de réussite.

Faites-vous accompagner

Gardez à l’esprit que vous habituer à vivre sans tabac peut prendre du temps et nécessite de nombreuses tentatives. Pour ce faire, consultez un psychologue avec lequel vous allez instaurer une vraie relation et afin que votre sevrage soit suivi sur plusieurs semaines ou plusieurs mois. Pour cela, consultez le site psychologue-mouscron.be.

Related posts

Leave a Comment